Le kit pédagogique du citoyen numérique 

Dans une ère où le numérique prend de plus en plus de place dans nos vies, il est nécessaire de sensibiliser les plus jeunes, mais également les adultes qui interagissent avec les plus jeunes, quant aux enjeux et dangers liés au numérique. 

 

Afin de répondre à cette problématique, quatre institutions publiques se sont réunies afin de créer un kit pédagogique du citoyen numérique. Il s’agit de/du : 

 

- la Commission nationale de l’informatique et des libertés (ci-après « Cnil »), créée en 1978, chargée de veiller à la bonne application de la réglementation sur les données personnelles en France ; 

 

- le Conseil supérieur de l’audiovisuel (ci-après « CSA »), créé en 1989, chargé de garantir l’exercice de la liberté de communication audiovisuelle ; 

 

- le Défenseur des droits créé en 2008, est chargé de défendre les droits des citoyens, ce qui passe notamment par la lutte contre les discriminations, la défense et la promotion des droits de l’enfant, etc. ;

 

- la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (ci-après « Hadopi »), créée en 2009, - chargée d’une mission de protection des œuvres protégés par le droit de la propriété intellectuelle. 

 

Ce kit regroupe un ensemble de ressources tels que des modules vidéo, des livrets, des tutoriels, des guides etc. afin de permettre aux formateurs et aux parents de sensibiliser un jeune public gratuitement.

 

Un kit destiné aux formateurs, parents et enfants 

Ce kit a pour objectif d’accompagner un jeune public dans sa pratique du numérique. 

Toutefois et afin que cet accompagnement soit efficace, il est nécessaire que les formateurs (enseignants, éducateurs, etc.) et les parents puissent eux-mêmes comprendre les enjeux liés au numérique afin de pouvoir l’expliquer à un jeune public. 

 

Les thématiques abordées par le kit pédagogique du citoyen numérique 

 

Le kit pédagogique du citoyen numérique est divisé en quatre grandes thématiques. 

 

Ces thématiques abordent différents aspects liés au numérique et sont en lien direct avec le champ de compétence de chacune des institutions qui a participé au projet. 

 

  • Les droits sur internet 

 

Le défenseur des droits est l’autorité administrative indépendante qui veille au respect des droits des citoyens. À ce titre, dans le cadre de ce projet, une thématique a été consacrée aux droits sur internet. 

 

Au sein de cette thématique, des contenus destinés aux 6-11 ans12 ans et plus et aux formateurs sont disponibles afin de les sensibiliser sur le cyber-harcèlement, le traitement des données personnelles, les risques liés aux objets connectés et à l’exposition aux contenus violents. 

 

  • La protection de la vie privée en ligne 

 

Outre son rôle de contrôle, la Cnil publie régulièrement des informations à destination des internautes afin de les informer sur différents aspects liés à la réglementation sur les données personnelles. 

 

Par le biais de cette thématique, le kit sensibilise les adolescents sur l’importance de la protection de leur vie privée et sur leurs données personnelles. Des sujets liés à la publicitéle droit à l’imageles pseudos en lignela vidéosurveillanceles arnaques en ligne, etc. sont abordés. Un jeu éducatif a également été mis en place par la Cnil. 

 

Un guide destiné aux parents est également disponible. 

 

  • Le respect de la création 

 

Depuis sa création, Hadopi a pour mission de protéger les différents droits liés à la propriété intellectuelle. Dans le cadre du kit pédagogique du citoyen numérique, des tutoriels vidéo destinés aux parents sont disponibles afin de leur permettre d’expliquer à leurs enfants les enjeux techniques liés au numérique par le biais notamment de la désinstallation d’un logiciel, de téléchargement illégal et par la reconnaissance d’une offre légale sur internet. 

 

Trois guides de références sont disponibles en ligne, aux adresses suivantes : 

 

 

 

 

 

  • L’utilisation raisonnée et citoyenne des écrans 

 

Le CSA est l’autorité de régulation de l’audiovisuel en France. A titre d’exemple, depuis 2002, une signalétique jeunesse a été imposée par le CSA. Cette signalétique a pour but d’avertir les citoyens sur la limite d’âge préconisé afin de pouvoir regarder un programme télé. Cette obligation d’avertissement préalable se manifeste sous la forme d’un pictogramme qui indique l’âge à partir duquel le programme peut être regardé. 

 

À travers cette thématique, le CSA a souhaité mettre à la disposition des parents un ensemble de ressource afin de leur permettre d’utiliser les écrans de manière raisonné. 

 

Grâce à ce kit, ces institutions publiques ont souhaité répondre aux enjeux liés au numérique et à ses risques, ce qui passe par un accompagnement d’un public plus jeune et de ceux qui sont à leur contact. 

 

Le kit est disponible à l’adresse suivante : https://www.educnum.fr.

Par Debora Cohen - 19 mars 2021

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook
  • Instagram